Laboratoire de Traitement des Eaux et Valorisation des Déchets Industriels Etablissement

Chimie   Annaba   68 vues Référence : 891

0.0 étoile

Localité : Annaba


Le programme de recherche s'articule autour de la mise en œuvre de techniques de dépollution des eaux et des sols pollués par des polluants organiques et inorganiques. Les polluants organiques étudiés sont les colorants (présents dans les rejets de l'industrie du textile), les phénols (rejets u complexe sidérurgique), les pesticides (provenant des pratiques agricoles). Les polluants inorganiques étudiés sont les métaux lourds tels que le cadmium, le plomb et le chrome présents le sol. Les techniques de traitement envisagées dans l’étude sont : l’électro-oxydation, l’électro-Fenton, la lixiviation et le couplage de technique : lixiviation-électrodialyse. Le programme de recherche de l'équipe s'articule autour de la mise en œuvre de techniques de dépollution des eaux et des sols pollués par des polluants organiques et inorganiques. En vue d’atteindre les objectifs essentiels le programme comprend les étapes suivantes : - Définir les polluants organiques et inorganiques présentant une toxicité relativement élevée et souvent rencontrés dans la région de l’est Algériens tels que les colorants (présents dans les rejets de l'industrie du textile), les phénols et les métaux lourds (rejets du complexe sidérurgique), les pesticides et les métaux lourds (provenant des pratiques agricoles). - Définir les techniques de traitement et la construction au niveau du laboratoire les dispositifs d’expérimentation sur les différentes matrices à étudier (eaux et sols). - Etude d’optimisation des paramètres opératoires des différentes techniques appliquées. L’efficacité sera appréciée par rapport à la concentration et la DCO pour polluants organiques et en (ml/L) pour les métaux lourds dans les eaux et mg/Kg dans le sol. - Etude de couplage de techniques afin d’améliorer l’efficacité de dépollution. Les couplages envisagés sont : lixiviation-électrodialyse ; , l’électro-Fenton-électrodialyse et l’électro-oxydation-électrodialyse :. Photocatalyse sous irradiations UV, Photocatalyse sous irradiation Solaire

La contamination des eaux superficielles ainsi que des sols et leurs incidences sur les eaux souterraines constitue un problème dont les pays développés ne mesurent l’ampleur que depuis une dizaine d’années environ. La mise en œuvre des méthodes de décontamination actuellement utilisées est lourde et coûteuse. Les techniques les plus courantes sont thermiques ou s’apparentent aux procédés mis en application dans le traitement des déchets (immobilisation thermique comme la vitrification ou physico-chimique). Dans ces conditions, la nécessité de technologies nouvelles se fait sentir et a été soulignée récemment par quelques auteurs. C’est dans ce sens que nous avons développé dans notre programme de recherche des techniques électrochimiques basés sur l’application d’un potentiel électrique adapté, pour faire varier in situ la composition de la matière. C’est la décontamination électrochimique ou électromigration. Les thèmes sur les eaux et leurs dépollutions, s’articulent autour de l’application de techniques d'électrocoagulation batch et dynamique, d'adsorption et d’electrosorption sur des biomatériaux ainsi que sur du charbon actif commercialisé. Des thèmes de caractérisation de biomatériaux, d’eau de sol ou de boue de traitement de sites bien déterminés sont bien entendu étudiés.

La contamination des eaux par certains produits chimiques d’origine industrielle (métaux lourds, phénols, colorants) ou agricole (pesticides, engrais,…) est un problème d’actualité. les eaux résiduaires sont l’une des plus importantes sources de pollution des eaux superficielles et des nappes souterraines, surtout envers les terres agricoles (qualité de la récolte) et sur la faune et la flore. Les rejets de l’industrie constituent d’énormes nuisances pour la santé humaine et l’environnement. Ainsi, il est nécessaire de traiter ces rejets avant qu’ils soient déversés dans le réseau d’assainissement. Nos recherches s’orientent vers l’utilisation et valorisation des déchets de ressources naturelles et industrielles moins coûteuses tels que : matériaux naturels- déchets d’origine naturelle (biomatériaux) comme les coquilles d’œufs, coquille d'arachides, coquille de grais de tournesol,noyaux des dattes et les sous-produits industriels comme le Laitier des hauts Fourneaux), Ces matériaux sont utilisés pour la protection de l’environnement comme support adsorbant et bon marché, en particulier pour l’élimination des micro-polluants minéraux et/ou organiques tels que :métaux lourds, colorants textiles(anioniques - cationiques) et tensio-actifs.

Informations complémentaires

Type d'établissement :
Laboratoire
Contribution :
Expertise
Site web :
www.ltevdi.univ-annaba.dz
Note: Vous devez être identifié avant de poster une note.