Laboratoire de Toxicologie Moléculaire Laboratoire

Sciences de la Vie   Jijel   135 vues Référence : 553

0.0 étoile

Localité : Jijel


Le laboratoire de toxicologie moléculaire a été crée en 2010, il comprend quatre équipes de recherche, chacune regroupe un nombre de chercheurs permanents ou non. Depuis la création du laboratoire, les équipes de recherche ont focalisé leurs travaux sur deux axes principaux : Cancer-stress cellulaire-substances bioactives et Toxicologie de l’environnement- biodégradation.

Dans le premier axe, les travaux de recherche portent sur les substances bioactives (polyphénols, probiotiques) et sur la vectorisation par l’encapsulation dans des liposomes des médicaments anticancéreux (doxorubicine, cyclophosphamide…) et leurs intérêts aussi bien pharmacologiques que ceux de la réduction des effets délétères oxydatifs et apoptotiques provoqués par ces médicaments sur les cellules saines de certains organes comme le cœur, le tissu hématopoétique et le foie.

Aussi, la mise au point dans notre laboratoire de modèles de tumeurs cancéreuses et le suivi des pharmacocinétiques des substances précitées sur des animaux porteurs de ces cancers auront beaucoup d’intérêts pratique en cancérologie dans un court terme. Nos recherches de haut niveau seront renforcés par l’introduction de la bioinformatique dans la modélisation des études pharmacocinétiques et aussi dans l’exploitation et l’interprétation des images de cancers.

Parmi les objectifs que nous nous sommes fixés également figurent les études de biodégration (dégradation biologique et non chimique ou physique) des polluants. Les travaux sont en cours et nous visons des brevets dans le domaine de la protection de l’environnement et aussi dans la gestion des stocks de produits pharmaceutiques périmés.

Les résultats visés dans nos recherches sont d’ordre scientifique (encadrement, publications, séminaires..) et économiques (brevets de nouvelles formes pharmaceutiques à intérêts économiques). De même que l’exploitation des substances bio-actives naturelles végétales dans le domaine de la pharmacologie et la cancérologie contribuera également à résoudre certains problèmes pathologiques liés à la toxicité des médicaments anticancéreux, antidiabétiques… Le contrôle de la biodiversité est un autre axe de recherche eu regard de la richesse en plantes médicinales de la région de Jijel, ceci nous ouvrira des perspectives économiques certaines.

Informations complémentaires

Type d'établissement :
Laboratoire
Contribution :
Expertise
Site web :
https://ltm.univ-jijel.dz/index.php
Note: Vous devez être identifié avant de poster une note.