Dosage des résidus de fongicides dithiocarbamates dans la pomme de terre par CPG-SM Laboratoire

Environnement   Oran   65 vues Référence : 528

0.0 étoile

Localité : Oran


Descriptif du service à fournir et caractéristiques :

Le Laboratoire de Recherche en Santé Environnement offre une méthode validée de chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse pour le dosage des fongicides dithiocarbamates dans la pomme de terre en utilisant le disulfure de carbone (CS2) comme marqueur collectif

La méthode nécessite une digestion à chaud de la pomme de terre en présence de chlorure stanneux suivie de la collecte du CS2 naissant dans une couche d'hexane qui est ensuite analysée par GC-MS

La méthode offre une excellente sensibilité avec une la limite de détection (LD) de 5 μg/Kg, et de quantification (LQ) de 15 μg/Kg, ce qui est bien inférieur à la limite maximale en résidus (LMR) qui est de 200 μg/Kg

Applications et utilisateurs potentiels :

Les dithiocarbamates (DTC) sont largement utilisés comme fongicides en agriculture en raison de leur large spectre d'activité contre divers agents pathogènes des plantes, de leur faible toxicité aiguë pour les mammifères et de leurs faibles coûts de production. Cependant, l'exposition à long terme aux DTC peut entraîner des effets neurotoxiques, une toxicité thyroïdienne et des effets cancérogènes / mutagènes / tératogènes

Le dosage des fongicides dithiocarbamates dans la pomme de terre s’inscrit dans le cadre de la surveillance et le contrôle des résidus de pesticides dans les produits d'origine végétale destinés à s’assurer de la conformité des denrées alimentaires à la réglementation, et de ce fait de la sécurité du consommateur

Informations complémentaires

Type d'établissement :
Laboratoire
Contribution :
Expertise
Site web :
https://lrse-oran-dz.com/
Note: Vous devez être identifié avant de poster une note.