Centre de Recherche Scientifique et Technique en Anthropologie Sociale et Culturelle Etablissement

Études de faisabilité de projets   Oran   93 vues Référence : 883

0.0 étoile

Localité : Oran

Degré d’importance de la contribution: Nous contacter


Le Centre de Recherche Scientifique et Technique en Anthropologie Sociale et Culturelle-CRASC est une institution nationale de recherche créée en 1992 par décret N°92-215 modifié et complété le 23 mai 1992. Inscrit dans le système national de recherche, il est passé du statut de Centre de Recherche et de Développement (CRD) (1992) à celui d’Etablissement Public à caractère Scientifique et Technologique (EPST en 2002, statut révisé en 2008).

Les missions du CRASC, selon son décret de création [1], sont les suivantes :

  • Mener toutes recherches fondamentales et appliquées en anthropologie sociale et culturelle, en liaison avec les besoins du développement national ;
  • Entreprendre des recherches sur l’organisation formelle et informelle des communautés pertinentes, sur les relations qui régissent leurs membres et sur leurs rapports aux phénomènes naturels et sociaux ;
  • Réaliser des enquêtes sur l’organisation et les personnes des institutions de socialisation ;
  • Initier des enquêtes sur les relations dans la vie quotidienne, sur les stratégies et les systèmes de négociation mis en œuvre par les individus ou groupes dans la défense de leurs intérêts ou la réalisation de leurs aspirations ;
  • Assurer des recherches sur les institutions étatiques, les institutions politiques, les mouvements sociaux et sur leurs modalités de fonctionnement.

Les axes stratégiques du CRASC pour la période 2020-2030 sont les suivants :

Axe stratégique n°01 : consolider et renforcer les acquis scientifiques et compétences du CRASC en anthropologie sociale et culturelle comme champ fédérateur des sciences sociales et humaines et ce, en établissant les priorités de son programme de recherche.

Axe stratégique n°02 : assurer la veille stratégique et l’aide à la décision à travers des enquêtes, des recherches-actions et des recommandations de remédiation sur les thématiques d’excellence du CRASC suivantes :

  • Jeunesse et inclusion sociale
  • Familles, femmes, enfance et personnes âgées
  • L’université et ses acteurs
  • L’école et ses acteurs
  • Villes et pratiques urbaines
  • Le Sahara et le monde rural
  • Harga et migrations
  • Santé publique et société
  • Histoire et rapport à la mémoire nationale
  • Citoyenneté, mouvements sociaux et pratiques électorales
  • Champ religieux et formes de religiosité
  • Patrimoine immatériel et formes d’expressions populaires
  • Langues, expressions littéraire et artistique
  • Toponymie et anthroponymie

Les thématiques suivantes seront développées à l’horizon 2030 :

Le numérique et l’intelligence artificielle et la société

01. Les enjeux sécuritaires

02. L’environnement, les énergies renouvelables et la société

03. L’évaluation de l’impact des politiques publiques sur le local

04. Les formes de gouvernance locale

05. Médias et communication

Axe stratégique n°03 : prioriser la recherche transversale et pluridisciplinaire et l’adapter aux besoins et aux attentes de la société et ce, en mettant en place des partenariats pour optimiser l’impact des activités de recherche.

Axe stratégique n°04 : maintenir et enrichir la production scientifique de qualité du Centre.

Axe stratégique n°05 : augmenter la visibilité des résultats de recherche et son rayonnement à l’échelle nationale et internationale.

Ces axes stratégiques se déclinent en actions opérationnelles dans les champs de structuration institutionnelle, des ressources humaines, de l’internationalisation de la recherche et de l’éthique de la recherche.

En matière de recherche scientifique, le CRASC, en plus des projets de recherche menés au sein de l’institution, a piloté le Programme National de Recherche PNR « Population et société » avec 21 projets de 1998/2001 initié par le MESRS Il a également piloté 04 Programmes Nationaux de Recherche, durant la période de 2011/2013, dont 221 projets (61 projets domiciliés au CRASC), et ce dans le cadre des 34 PNR initiés par la DGRSDT[3].

[1] Décret exécutif n° 92-215 du 23 mai 1992.

[2] MESRS : Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

[3] DGRSDT : Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement technologique du MESRS.

Informations complémentaires

Contribution :
Expertise
Note: Vous devez être identifié avant de poster une note.